Dépendance au jeu : quels signes doivent vous alerter ?

0
80
Dépendance au jeu : quels signes doivent vous alerter ?
Source : shutterstock.com

La dépendance au jeu touche de plus en plus de personnes. La démocratisation des plateformes disponibles légalement en ligne n’a fait que démocratiser ce phénomène. Nous vous expliquons tout ce qu’il y a à savoir et vous aidons à faire le point sur votre pratique.

C’est quoi une dépendance ?

On dit d’une personne qu’elle est dépendante quand elle ressent un besoin irrépressible et incontrôlable d’effectuer certaines actions ou de consommer certaines substances. Quand le besoin est assouvi, la personne concernée ressent une forte sensation de plaisir. Au contraire, s’il n’est pas comblé, il engendre un sentiment de manque, que l’on appelle aussi craving. Les conséquences sont nombreuses et dépendent du niveau de dépendance ainsi que du produit ou de l’action concernée. De manière générale, on observe un sentiment de détresse et de désarroi chez les personnes qui expérimentent cet état.

La dépendance est par défaut associée à la consommation de substances psychoactives, comme l’alcool, le tabac, les drogues ou les médicaments, mais cela concerne un spectre bien plus important. Nombreuses sont par exemple les personnes à souffrir de dépendance au sexe, à une activité sportive, aux technologies (comme le téléphone ou les réseaux sociaux) ou encore à l’alimentation.

La dépendance au jeu est également possible. Elle peut être causée par des pratiques traditionnelles que l’on effectue dans les casinos, comme le Slot machine, le Blackjack, la Roulette ou encore le Keno, ainsi que par une pratique sur des plateformes internet comme Casino777 casino en ligne, Tortuga ou encore Lucky31. Sachez par ailleurs que les jeux vidéo et les jeux à gratter ne sont pas en reste.

https://www.casino777.ch/fr/
Source : shutterstock.com

Comment savoir si vous êtes dépendant aux jeux d’argent ?

Pour faire le point sur votre pratique et sur votre dépendance au jeu potentielle, voici plusieurs questions que vous pouvez vous poser :

  • Avez-vous déjà menti à votre conjoint, à votre famille, à vos amis ou à vos collègues au sujet de votre pratique du jeu ? (Qu’il s’agisse du type de jeux que vous pratiquez, des montants dépensés ou du temps que vous y consacrez).
  • Vous arrive-t-il de recommencer à jouer pour “vous refaire”, c’est-à-dire pour récupérer un montant que vous avez précédemment perdu ?
  • Avez-vous déjà emprunté de l’argent, à vos proches, à un organisme de crédit ou bien même à des inconnus, pour pouvoir jouer ou pour pouvoir rembourser vos dettes ?
  • Avez-vous déjà utilisé votre ou vos cartes de crédit jusqu’à leur limite pour pouvoir jouer ou pour pouvoir rembourser vos dettes ?
  • Avez-vous déjà réalisé une hypothèque pour pouvoir jouer ou pour pouvoir rembourser vos dettes ?
  • Cherchez-vous des moyens de gagner de l’argent pour pouvoir jouer plus ?
  • Cherchez-vous à augmenter votre “dose” de jeu, en misant des sommes de plus en conséquentes pour pouvoir ressentir du plaisir ?
  • Êtes-vous constamment en train de penser à vos précédentes et/ou prochaines séances de jeu ?
  • Vous arrive-t-il de ne pas arriver à résister à l’envie de jouer ?
  • Êtes-vous irritable, agité, tendu ou impatient lorsque vous n’avez pas répondu à votre envie de jouer ?
  • Cherchez-vous à jouer pour vous changer les idées, pour apaiser votre stress ou pour oublier vos difficultés ?
  • Le sujet de la dépendance au jeu a-t-il déjà créé des tensions avec vos proches ?
  • Le jeu a t-il déjà été source de problème dans votre travail, avec vos proches ou dans vos études ?
  • Toute votre vie tourne-t-elle autour de votre pratique du jeu ?

Si vous avez répondu oui à plusieurs de ces questions, il se peut que vous souffriez d’une dépendance au jeu.

Comment savoir si vous êtes dépendant aux jeux d'argent ?
Source : shutterstock.com

Comment soigner votre addiction ?

La dépendance au jeu n’est pas une fatalité. Des solutions existent pour vous en sortir :

  • Ne restez pas seul. Quand on souffre d’addiction, il est difficile d’avancer sans aide. N’hésitez pas à en parler à vos proches ou à des joueurs ayant vécu la même situation pour trouver du soutien.
  • Faites appel à un professionnel. Certains changements de vie peuvent être réalisés par vous-mêmes, d’autres sont plus complexes à mettre en œuvre. Rapprochez-vous d’un psychologue ou d’un spécialiste des addictions et de la dépendance au jeu pour être accompagné dans votre démarche et pour limiter les risques de rechute.
  • Faites le deuil de l’argent perdu. Le hasard n’est pas quelque chose qui se contrôle, et plus vous jouez pour “vous refaire”, plus vous perdrez des sommes d’argent conséquentes.
  • Pour vous aider à faire face à une situation financière potentiellement complexe, renseignez-vous sur les dispositifs légaux et procédures administratives qui existent. L’aide sociale pourra vous accompagner dans vos démarches.
  • Changez vos habitudes pour limiter les tentations. Ne passez plus devant votre lieu de jeu préféré, évitez d’avoir de l’argent sur vous et faites vous interdire dans les casinos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici