Qu’est-ce qu’une crampe musculaire ?

0
79

Crampe musculaire récurrente ? Pourquoi votre muscle devient-il dur, douloureux et tonique involontairement. Faisons le point sur la crampe musculaire, cet événement qui a de nombreuses causes physiques et métaboliques, puis revenons sur la façon dont on peut soulager les crampes et les prévenir. Tout savoir sur les crampes musculaires en  2 minutes, c’est par ici !

Crampe musculaire : définition

La crampe musculaire est la conséquence de la libération de l’influx nerveux qui déclenche une augmentation du taux de calcium dans la fibre musculaire. Cela provoque la contraction des myofibrilles. La fibre musculaire contractée étant plus petite que celle du relâché et donc, la contraction des myofibrilles se traduit par un effet moteur permettant de joindre les deux points d’articulation sur lesquels se trouvent les fibres musculaires.

Causes et symptômes d’une crampe musculaire

Les causes et les symptômes des crampes musculaires sont très variables.

Les causes

Il existe 4 différents types de crampes dont les raisons sont diverses :

  1. Les crampes paraphysiologiques peuvent être observées chez les femmes enceintes, les sportifs ou les personnes en bonne santé. Elles sont plutôt rares ;
  2. Les crampes idiopathiques, qui peuvent inclure les crampes nocturnes ;
  3. La cause des crampes symptomatiques est des conditions comme la myopathie, la maladie de Parkinson, l’insuffisance veineuse diabétique, etc ;
  4. La prise de médicaments peut provoquer des crampes.

Généralement, les crampes se produisent dans ces situations :

  • Une blessure musculaire : lorsqu’un os a été fracturé. Dans ce cas, la crampe est un moyen de défense pour limiter le mouvement du bras/de la jambe et de l’os fracturé.
  • Exercice physique continu : la plupart des crampes sont liées à une sollicitation excessive du muscle ou du groupe de muscles. Ce type de crampe est ressenti pendant ou après l’exercice. Elle peut également survenir lorsqu’une mauvaise posture est maintenue trop longtemps.
  • Au repos : ce type de crampe peut survenir à tout moment, et est plus fréquent la nuit. Elles ne sont souvent pas expliquées. On peut invoquer un mouvement erroné ou une mauvaise position maintenue longtemps un membre qui est la cause de la crampe. Ces crampes se produisent généralement de manière répétée au cours de la nuit et peuvent être particulièrement douloureuses.Quelles sont les causes d'une crampe ?

Les crampes peuvent aussi être causées par divers déséquilibres métaboliques :

  • La déshydratation : une activité physique prolongée peut entraîner une perte importante de liquide et de métabolites (notamment de sodium) par la transpiration, ce qui augmente les risques de crampes. Maintenir une hydratation correcte est donc primordial.
  • Le taux sanguin de calcium ou de magnésium est faible : si le taux sanguin de magnésium ou de calcium est faible, l’excitabilité des nerfs qui contrôlent les muscles augmente, ce qui augmente le risque de crampes. Une faible concentration sanguine de magnésium et de calcium est causée par toute une série de facteurs, notamment les diurétiques, la grossesse et l’hyperventilation, ainsi que les carences en vitamine D.

À savoir :  une insuffisance veineuse ou une circulation sanguine ralentie réduit l’apport d’oxygène aux tissus musculaires, ce qui provoque la sensation de crampes. Cependant, ces désagréments ne sont pas réellement des crampes et sont causés par l’accumulation d’acide lactique à l’intérieur du muscle.

Les symptômes

Les crampes musculaires peuvent être extrêmement douloureuses et durer entre quelques secondes et quelques minutes. Elles peuvent survenir au cours d’un effort physique comme au repos.

Il n’est pas rare que plusieurs crampes se succèdent les unes après les autres jusqu’à ce que le muscle se détende.

Les crampes peuvent affecter seulement quelques fibres musculaires d’un muscle, ou le muscle entier, ou un certain nombre de muscles au même moment.

Les crampes musculaires peuvent affecter tous les muscles qui se contractent involontairement (muscles squelettiques). Cependant, les plus courantes touchent :

  • Les membres inférieurs : pieds, mollets, cuisses
  • Les mains : elles apparaissent après de longues heures d’écriture

Quels sont les facteurs favorisant l’apparition de crampes ?

Un manque d’hydratation, une préparation à l’effort insuffisante ou un échauffement mal réalisé, le froid, la consommation de café, d’alcool, de tabac sont des facteurs prédisposant aux crampes musculaires. On peut également citer des pathologies comme le diabète, l’insuffisance veineuse et certaines myopathies.

Comment soulager les crampes musculaires ?

Une crampe peut provoquer une douleur intense. Elle est facilement soulagée par quelques gestes simples :

  • Il faut arrêter l’activité qui a provoqué la crampe.
  • Massez et étirez les muscles concernés par la crampe. Par exemple, s’il s’agit d’une crampe au mollet, levez la jambe en tirant la plante du pied vers le haut (amenez le talon du pied sur le côté). Le massage permet de détendre la fibre musculaire. Après avoir fait cela, marchez en position assise pendant quelques minutes ;
  • Réhydratez-vous en buvant beaucoup d’eau ;
  • Si la douleur musculaire persiste après la crampe, prenez des antalgiques ou un décontractant musculaire (myorelaxant).

Comment prévenir les crampes musculaires ?

Pour prévenir les crampes musculaires, il est fortement recommandé :

  • de s’hydrater correctement en buvant régulièrement de l’eau sans attendre que la soif se manifeste (surtout en cas de fortes chaleurs)
  • de manger sainement et de choisir des aliments riches en magnésium pour les femmes enceintes (germe de soja, pain complet, riz et bananes, noix, etc.)