Santé Les conséquences trop méconnues de la ménopause

Les conséquences trop méconnues de la ménopause

La ménopause est un phénomène hormonal bien connu chez la femme qui intervient généralement autour de 50 ans et se traduit par l’arrêt des règles, la cessation du fonctionnement des ovaires et toutes les conséquences hormonales que cela peut avoir. Si certaines conséquences comme les bouffées de chaleur sont bien connues, d’autres sont encore trop peu expliquées aux femmes qui ne comprennent alors pas toujours ce qui leur arrive.

Les perturbations du tube digestif

Il est assez connu que l’appareil digestif humain connaît ses premières perturbations aux alentour de trente ans. Il n’est alors plus possible de boire et manger tout et n’importe quoi comme le font beaucoup d’adolescents et de jeunes adultes. Ce que l’on sait moins, c’est que les chamboulements hormonaux de la ménopause ont aussi des conséquences sur le système digestif.

L’une des conséquences les plus importantes et les plus inconfortables, ce sont les ballonnements et ventre gonflé qui peuvent parfois vous suivre toute la journée, même si vous n’avez rien mangé de particulier. Heureusement, il existe des remèdes naturels assez efficaces qui permettent de ne pas trop en souffrir et de ne pas avoir recours à des médicaments lourds.

Des insomnies malgré la fatigue

Généralement, les femmes ménopausées découvrent subitement l’impact immense que les hormones jouent sur de nombreux aspects de notre quotidien auquel nous ne pensons pas. C’est le cas du sommeil qui est provoqué par la sécrétion de mélatonine, aussi souvent appelée hormone du sommeil. Il est donc très fréquent de subir d’importantes insomnies malgré la fatigue écrasante.

Pour lutter contre ces insomnies, il ne faut pas tomber dans les somnifères, mais plutôt réapprendre à son corps à dormir et à sécréter toute la mélatonine dont il a besoin. Pour cela, soyez encore plus prudente que d’habitude et éteignez tous les écrans au moins deux heures avant de dormir. Ne faites pas de sport après 20 h et mangez un repas le plus léger possible.

Le problème des sécheresses vaginales

Pour finir, il y a également le problème des sécheresses vaginales dont souffrent beaucoup de femmes ménopausées, notamment parce que c’est un tabou important. Malheureusement, l’impact de la ménopause se fait aussi sentir sur l’organe sexuel et bien souvent par l’apparition de sécheresses vaginales qui peuvent être inconfortable.

Il n’existe pas vraiment de traitement de fond pour régler ce problème et il faut apprendre à vivre avec. Heureusement, les solutions en la matière sont très nombreuses et peuvent même accompagner certains jeux sexuels. Parlez-en ouvertement à votre compagnon, car il n’y a aucune raison que vous continuiez à en souffrir silencieusement.

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici