Comment savoir si mon bébé a des vers intestinaux ?

SantéDouleurComment savoir si mon bébé a des vers intestinaux ?

Les vers intestinaux sont fréquents chez les enfants, notamment les oxyures qui touchent entre 70 et 80 % de nos enfants. Ces petits vers envahissent les intestins des enfants par le contact de la nourriture, l’eau, le sable ou la terre. Une parasitose, bien que bénigne chez les enfants en bonne santé, doit être traitée rapidement. Comment savoir si mon bébé a des vers intestinaux ? Total Santé répond à vos interrogations !

Quels types de vers parasitaires peuvent contaminer bébé ?

Il existe 3 grandes familles de vers intestinaux qui peuvent parasiter bébé. Ces vers ont tous un point commun : ces petits parasites se propagent par voie orale pour venir infester un organisme hôte sans lequel ils ne peuvent grandir et se reproduire.

Les oxyures

Responsables de l’oxyurose, ces petits vers blancs sont bien connus des parents. Il suffit que bébé fréquente la crèche ou parcoure le jardin public à 4 pattes pour que les œufs disséminés par les autres enfants viennent se coller à ses mains. Bébé n’a plus qu’à porter ses mains à la bouche pour que le cycle de contamination commence. Les œufs migrent alors vers les intestins où ils éclosent. Une fois adulte, la femelle vient alors pondre ses œufs sur le contour de l’anus. Les œufs se propagent ensuite par contact des mains, des draps, des sous-vêtements ou tout simplement en tombant au sol.

Les ascaris

Responsables de l’ascaridiase ou ascaridiose, les ascaris peuvent atteindre 20 cm de long. Très fréquents chez les enfants de 4 à 14 ans, ils impactent rarement les bébés de moins de 2 ans. Les ascaris sont relativement rares en France où l’accès à l’hygiène est plus facile. Les enfants se contaminent par l’ingestion des œufs présents dans les eaux souillées par des excréments ou sur des fruits et légumes mal nettoyés. Les œufs éclosent dans le tube digestif des enfants et les larves vont migrer vers les poumons puis le larynx pour revenir dans l’intestin grêle où elles deviendront adultes. Les femelles pondent ensuite leurs œufs qui seront évacués par les selles.

Le vers solitaire (ou ténia)

Responsable de la tæniase, le vers solitaire est l’un des vers intestinaux les plus longs puisqu’il peut atteindre jusqu’à 10 mètres adultes. Il existe plusieurs types de ténias, mais le plus connu et le plus fréquent est le ténia inerme qui se transmet par la viande de bœuf mal cuite. Le ténia armée (transmis par la viande de porc) n’est quasiment plus présent en France et le ténia du poisson est très rare. Là encore, ce vers envahit les intestins de bébé et consomme la nourriture ingérée. La contamination se fait par les selles où le vers solitaire rejette des anneaux qui contiennent ses œufs.

Comment savoir si bébé a des vers intestinaux ?

Chaque vers intestinal ayant son propre mode de fonctionnement, les symptômes sont donc différents selon l’infestation :

  • L’oxyure : votre bébé devient irritable, pleure beaucoup. Il fait des cauchemars, il a du mal à s’endormir. Il se plaint de démangeaisons anales (prurit anal), surtout pendant la nuit quand les femelles pondent leurs œufs. Parfois il souffre de diarrhées, de nausées et de vomissements. La petite fille peut subir une vulvovaginite qui est une inflammation de la vulve.
  • Les ascaris : votre enfant est inhabituellement fatigué, il peut souffrir de diarrhées, de douleurs abdominales et devenir nerveux. Une toux accompagnée de fièvre peut aussi vous alerter, mais aussi une perte d’appétit.
  • Les ténias : votre bébé perd du poids anormalement, il n’a plus d’appétit et refuse le biberon ou au contraire réclame plus que de raison. Il peut avoir des coliques. Toutefois, une tæniase est souvent asymptomatique.

Comment éliminer les vers intestinaux chez l’enfant ?

Si vous constatez le moindre symptôme, il est important de consulter un médecin ou un pédiatre. Le spécialiste fera passer quelques examens cliniques à bébé. En règle générale, un simple scotch-test anal suffit à détecter en laboratoire la présence des vers. Parfois, une coproculture peut être demandée pour analyser les selles de bébé.

Le traitement pour éliminer les vers n’est autre qu’un antiparasitaire (vermifuge) et généralement la famille est invitée à suivre le même traitement.

Pour finir, quelques petites mesures d’hygiène pour éviter que bébé attrape des vers intestinaux :

  • Lavez fréquemment ses draps et ses vêtements à 60 °C.
  • Coupez-lui ses ongles à ras.
  • Lavez-lui régulièrement les mains