Comment gérer des problèmes d’angoisse ?

Bien-être Comment gérer des problèmes d’angoisse ?

Les crises d’angoisse sont générées par un état de stress aigu et par des situations de panique. Si elles sont mal gérées, ces crises peuvent devenir fréquentes et inattendues. C’est la raison pour laquelle il est primordial de se rapprocher auprès d’un thérapeute pour mieux gérer les crises et les éviter. Pour vous aider à pallier cette situation, nous allons apporter des éléments de réponse aux questions suivantes : Comment prévenir les crises d’angoisse ? Comment gérer des problèmes d’angoisse ?

Comment prévenir les crises d’angoisse ?

Pour éviter de faire des crises d’angoisse, vous pouvez adopter trois comportements saints qui peuvent vous sauver la vie. Premièrement, vous devez éviter toutes substances excitantes à l’exemple de l’alcool, de la drogue et de la cigarette. Deuxièmement, vous devez avoir une bonne hygiène de vie. Il s’agit de biens s’alimenter, faire du sport et bien dormir. Troisièmement, vous devez apprendre à éviter les situations qui provoquent l’angoisse en pratiquant de la relaxation. Malgré cela, prenez rendez-vous avec ce thérapeute pour résoudre vos problèmes d’angoisse si les symptômes persistent.

Comment gérer des problèmes d’angoisse ?

Dans la vie pratique, pour gérer vos problèmes d’angoisse, vous pouvez consulter un thérapeute pour une bonne prise en charge. Il vous fera suivre une psychothérapie pour le traitement de votre anxiété. Parmi plusieurs types (thérapie analytique, systémique etc.), la thérapie cognitive et comportementale est la plus sollicitée. Elle se fait habituellement sur 10 à 25 séances qui s’étalent sur plusieurs semaines. Ces séances peuvent être individuelles ou par groupe. Les séances permettent de faire un diagnostic sur les fausses croyances et les comportements négatifs du patient, afin de les modifier par des attitudes et croyances plus rationnelles. Il faut rappeler que le traitement des problèmes d’angoisse commence d’abord par la thérapie. C’est lorsqu’elle est persistante que le thérapeute prescrit des médicaments. 

L’autre manière d’enrayer les montées de crise est de prendre des médicaments. Il s’agit des comprimés qui réduisent la régularité des crises d’angoisse et soulagent le malade. On parle ici d’antidépresseur et des anxiolytiques. Néanmoins, ces médicaments peuvent entrainer une dépendance accompagnée d’effets secondaires. Il existe deux sortes d’antidépresseurs pour soigner les troubles prolongés. D’abord, nous avons les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine. Leur fonction principale est d’augmenter la sérotonine dans les synapses tout en évitant la recapture de celles-ci. Il s’agit des médicaments tels que : la paroxétine, citalopram, l’escitalopram etc. Ensuite, nous avons les antidépresseurs tricycliques à l’exemple de la clomipramine.