Comment fonctionne le mantra ?

Bien-être Comment fonctionne le mantra ?

Si vous n’êtes pas adepte du bouddhisme, du tantrisme, ou que vous êtes peu familiers de la méditation et des spiritualités d’origine indienne, il y a fort à parier que vous n’avez jamais entendu parler de mantra, ou que cela reste quelque chose de mystérieux. Penchons-nous un peu sur les mantras, ces formules prétendument sacrées utilisées dans certaines religions… Mais aussi dans le cadre de la méditation !

Qu’est-ce qu’un mantra ?

La spiritualité hindoue est complexe : les religions le sont toutes. Difficile donc d’expliquer simplement son origine, ses principes, sa pratique, ses différentes branches. Sachez donc seulement que le mantra, au départ, est associé à l’hindouisme et au bouddhisme : il s’agit d’une formule, une incantation, formée soit des sons qui n’ont pas de signification précise, soit d’une phrase qui a un sens. Les mantras peuvent être plus ou moins longs, le plus connu étant sans doute le « om » ou « aum », qui est encore beaucoup utilisé dans le yoga, en fin de séance notamment. On peut traduire le mot « mantra » par « instrument de pensée » mais aussi par « formule qui protège ou libère l’esprit ». Les mantras sont donc bien des formules spirituelles : énoncées à voix haute au cours de rituels religieux, ces syllabes ou ces phrases ont un caractère sacré et provoqueraient des vibrations dans le corps astral, composé d’énergies. Un mantra peut être issu du Veda, un texte sacré écrit en sanskrit (et donc avoir une signification), ou bien être une suite de sons à laquelle on prête des vertus spirituelles.

Les interprétations sur les mantras sont diverses : tantôt on pense qu’ils ont le pouvoir de faire apparaître les divinités qu’ils représentent, tantôt que les mantras sont considérés comme des divinités elles-mêmes, notamment dans le tantrisme qui considère aussi que les mantras sont la forme sonore d’une certaine énergie (ce qui revient à dire qu’ils sont une divinité). On vous l’avait dit : c’est compliqué ! Ici, on va surtout retenir que les mantras ont été progressivement associés à la méditation, notamment avec le bouddhisme. Prononcer des mantras, parfois avec un collier mala, est censé produire des effets bénéfiques sur celui qui médite, à la fois grâce aux vertus intrinsèques du mantra et grâce à la concentration qu’il implique.

Qu'est-ce qu'un mantra ?
Source : shutterstock.com

Quels sont les mantras les plus puissants ?

Dans ce système de pensée complexe, les mantras sont associés à des dieux, mais aussi à des couleurs et des éléments. Traditionnellement, on considère que le mantra « om » est le plus puissant : il permettrait la plus haute méditation parce qu’il combine quatre dieux en formant l’esprit suprême, le Parabrahman (qui est « la réalité ultime »).

Cela étant dit, il n’y a pas réellement un mantra plus puissant qu’un autre : tout dépend de l’effet attendu. En effet, tous les mantras ne veulent pas dire la même chose, et ne sont pas censés produire la même chose. Si on se libère de l’aspect religieux des mantras, on peut y voir des sortes de petites philosophies positives, à se répéter à soi-même au cours d’une séance de méditation. C’est sans doute performatif, un peu à la façon de la méthode Coué : on répète un mantra qui a du sens pour soi, dont on est convaincu, et on est plus apaisé, plus en phase avec soi-même ensuite. Voici quelques exemples pour rendre notre propos plus clair.

Mantra 

Signification 

Pour qui ? 

Om mani padme hum

« Le joyau du lotus »

Dit « de la grande compassion », ce mantra est censé invoquer la compassion de bouddha, et rassemble des notions de sagesse, d’altruisme ou encore de clairvoyance.

Neti, neti

« Pas ça, pas ça »

Ce mantra vous permet de mieux vous connaître, en pensant à tout ce que vous n’êtes pas : par exemple, quelqu’un de jaloux, quelqu’un de stressé, quelqu’un de perdu, etc. !

Om Saha navavatu
Saha nau bhunaktu
Saha viryam karavavahay

« Puissions-nous être protégés ensemble,

Être nourris ensemble,

Joindre nos forces pour le bien de l’humanité. »

Ce mantra peut être utilisé pour célébrer une réussite personnelle, un accomplissement dont on est fier, ou pour se motiver avant un projet important. Il est souvent utilisé en début d’une séance de méditation.

Lokah Samastah Sukhino Bhavantu « Puissent tous les êtres de tous les mondes devenir heureux et libres. »

Plutôt utilisé en fin d’une séance de méditation, ce mantra aide à se reconnecter au monde réel, à souhaiter au monde la paix que l’on vient de retrouver en soi, et à être plus positif et tourné vers les autres : c’est un mantra d’amour et d’empathie !

Comment fonctionne un mantra ?

Difficile de dire comment fonctionne un mantra, puisqu’il touche à notre rapport très intime à la spiritualité. Certaines personnes qui s’y sont initiées disent se sentir plus en paix avec eux-mêmes, avoir connu plus de succès, avoir changé leur vision du monde et être plus positifs. Que ce soit avéré ou de l’ordre des croyances, le principal est que cela peut faire du bien ! On en profite pour vous dire de vous méfier quand même des sectes et des gourous qui profiteraient de votre naïveté, en vous promettant de solutionner tous vos problèmes… pour vous soutirer de l’argent. La méditation peut vous faire du bien, mais elle ne sera jamais une solution miracle pour vous guérir ou apporter des solutions concrètes à vos problèmes.

Dans la philosophie des mantras, réciter à voix haute ces phrases ou ces sons vous ferait entrer en résonance avec des sons sacrés. Pour être plus précis, les mantras sont psalmodiés : les sonorités ne sont pas choisies au hasard, elles sont longues, lentes, créent des vibrations dans votre corps (à commencer par vos cordes vocales que vous sentirez vibrer dans votre gorge). Ces vibrations, associées à l’intention que vous avez au moment où vous les prononcez, doivent vous apaiser, et vous faire entrer dans la méditation proprement dite. Ainsi, vous serez éloignés des tracas du quotidien, élevés au-dessus du monde et connectés avec quelque chose de plus grand.

Comment fonctionne un mantra ?
Source : shutterstock.com

Comment méditer avec un mantra ?

Les mantras s’utilisent, dans tous les cas, dans le cadre d’une pratique de la méditation. Le mieux, pour commencer, est de suivre des cours ou des méthodes : se lancer seul dans l’utilisation des mantras peut s’avérer compliqué. Dans ces séances de méditation, répéter les mantras, en étant concentré et en enlevant les pensées quotidiennes de votre esprit, pourra vous faire accéder à un état de calme et de sérénité. Une pratique régulière de méditation peut diminuer l’anxiété et améliorer le sommeil, cela a été prouvé scientifiquement. L’utilisation des mantras peut être particulièrement indiqué si vous n’êtes pas à l’aise avec la méditation silencieuse.

Sachez enfin que vous pouvez aussi créer vos propres mantras. Au fond, c’est une phrase qui vous permet de vous ancrer, de rester concentré sur l’instant de la méditation. L’avantage des mantras, c’est qu’ils ont un sens, ou au moins une signification : en méditant de la sorte, vous vous concentrez sur une pensée, toujours positive. Essayez donc !