Comment est produite l’huile de CBD ?

0
84

De nombreux produits contenant du cannabidiol sont commercialisés sur le marché. Parmi ceux-ci figurent les huiles de CBD dont les techniques de production varient. Elles répondent à des normes de fabrication et à des protocoles stricts.

L’extraction du cannabidiol des plants de chanvre

Pour produire l’huile de CBD légale comme celle que l’on trouve sur le site huilecbd.fr, la première étape est l’extraction des phytocannabinoïdes des plants de chanvre. Pour ce faire, différents procédés sont employés. La méthode exploitée par les laboratoires implique l’utilisation du dioxyde de carbone supercritique.

Elle se décompose en trois principales étapes :

  • l’introduction du dioxyde de carbone supercritique au sein d’un dispositif contenant des feuilles et tiges de différentes espèces de Cannabis L. Sativa,
  • le passage du CO2 supercritique chargé de phytocannabinoïdes et des terpènes extraits des plants à travers un autre dispositif,
  • le processus de fractionnement qui va permettre de dissocier le cannabidiol de toutes les autres substances.

Il est également possible d’utiliser des solvants naturels tels que le butane ou de l’alcool alimentaire. Ici, la matière première est d’abord broyée puis décarboxylée avant l’ajout de l’alcool jusqu’à totale submersion. Il faut bien remuer le mélange et répéter plusieurs fois le processus afin que tout le cannabidiol soit libéré.

Pour la phase suivante, un filtrage de ce mélange est fait pour recueillir l’alcool chargé de terpènes, de THC et de CBD. En le chauffant, l’alcool s’évapore peu à peu, laissant place à un mélange visqueux. C’est cette substance qui sera additionnée à de l’huile neutre plus tard, pour obtenir de l’huile de CBD.

La production de l’huile de CBD proprement dite

À la suite de l’extraction du cannabidiol, il est possible de fabriquer de l’huile de CBD. Celles retrouvées dans le commerce s’obtiennent par addition du mélange épais avec des huiles de support. Il peut s’agir d’huile d’olive, d’amande douce, de coco ou même d’huile de chanvre.

Vous pouvez aussi obtenir directement de l’huile de CBD, toujours en utilisant des huiles de support. Dans un premier temps, il faudra réduire la matière végétale en fin résidus, à la consistance fine, mais uniforme. Il est nécessaire de la décarboxyler également avant de passer à l’étape suivante.

Production huile CBD

Celle-ci consiste à mélanger les résidus décarboxylés et l’huile de support de votre choix. Ce mélange passera par la suite au bain marie à une certaine température de sorte à faire évaporer les terpènes. L’opération dure entre 2 et 3 heures de temps au terme desquelles la nouvelle huile obtenue, chargée en cannabidiol, sera filtrée. Vous pouvez conserver votre huile de CBD maison au réfrigérateur.

Les normes requises en France

Tout au long de la chaîne de production de l’huile de CBD, des dispositions sont prises afin de vous garantir la disponibilité d’un produit de qualité. Pour commencer, les plants sélectionnés proviennent d’une agriculture biologique. Ils se caractérisent par une teneur en THC inférieure ou égale à 0,3 % conformément à la réglementation en vigueur.

Pour l’extraction au dioxyde de carbone supercritique, des conditions de température et de pression spécifiques sont respectées. Elles sont indispensables pour le changement de phase de gaz et pour l’évaporation des autres composants extraits. En ce qui concerne l’utilisation de l’alcool alimentaire, il existe des règles aussi. La décarboxylation doit se faire à une température de 110 degrés Celsius très exactement, pour ne pas dénaturer la matière végétale. Dans le cas de l’emploi direct d’une huile de support, la température de chauffage ne doit pas excéder 150 degrés Celsius. Il est très important de veiller à ce que le mélange ne bouille pas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici