Le météorisme est un problème dans lequel l’abdomen se sent plein, serré et distendu, généralement dû à un excès de gaz dans l’intestin. Le météorisme et les ballonnements de gaz abdominaux, les éructations et les flatulences sont fréquents dans une partie de la population, mais ils ne sont pas nocifs pour la santé, bien qu’ils soient gênants. Dans la plupart des cas, elles sont dues à une sensibilité excessive à des quantités de gaz dans l’abdomen qui sont en fait normales ou à l’aérophagie (avaler de l’air en mangeant des aliments). Pour cette raison, le patient doit essayer de diminuer la quantité d’air avalée pendant qu’il mange, en évitant les conversations chaudes pendant les repas, en mâchant lentement les aliments et en buvant une quantité réduite de liquides pendant les repas. Une alimentation adéquate peut réduire considérablement les gaz et améliorer la qualité de vie du patient. Mais quels aliments sont interdits et lesquels sont autorisés à combattre les gaz? Ce sont les recommandations des professionnels des soins primaires du Service de santé de Madrid :

  • Aliments qui produisent des gaz
  • Haricots, haricots, pois chiches, lentilles et pois. Ces légumineuses doivent être éliminées du régime alimentaire ou leur consommation réduite, à moins qu’elles ne soient prises en purée.
  • Légumes comme le chou, le chou-fleur, le chou-fleur, le chou de Bruxelles, la laitue, le chou, les artichauts, les navets, la bette à carde, le poivron, le concombre, les asperges et les épinards.
  • Céréales, en particulier les céréales complètes, le riz et le pain complet. Bien qu’ils soient bénéfiques dans la lutte contre la constipation, ils ne sont pas indiqués en cas de météorisme ou de gaz.
  • Légumes tels que pommes de terre, radis ou oignons crus.
  • Fruits comme l’ananas, la prune, la banane ou les raisins secs.
  • Chocolat.
  • Les boissons gazeuses, en particulier le cola et la bière.
  • Vin rouge.

Les aliments qui devraient être réduits :

  • Lait : pas plus d’un verre par jour est recommandé.
  • Yaourt et fromages frais : la consommation doit être modérée car ils augmentent les flatulences.
  • Sucre : il est conseillé de le remplacer par de la saccharine.
  • Pâtes : peuvent être prises une fois par semaine, de préférence sans tomate.
  • Pêche, pomme, poire, melon, pastèque et kiwi : ils peuvent être pris de temps en temps, de préférence mûrs et pelés.
  • Tomate, carotte et céleri : il est conseillé de réduire leur consommation en salade.

Aliments autorisés

  • Viande : tout type de viande est autorisé, en particulier le bœuf, le poulet, l’agneau de lait et la dinde.
  • Poisson blanc et poisson gras, particulièrement riche en acides gras oméga-3.
  • Oeufs passés à l’eau, pochés, durs ou en omelette française.
  • Pain blanc avec modération : la ration recommandée est de 150 grammes par jour.
  • Jus de fruits naturels et non gazeux.
  • Menestra ou panaché de légumes, mais pas plus d’une fois par semaine.
  • Recommandations générales
  • Cuisez les aliments facilement. Optez plutôt pour les cuits et les rôtis que pour les frits et les panés.
  • Mâchez bien les aliments, en les salivant bien avant de les avaler.
  • Buvez une petite quantité de liquide pendant les repas et choisissez des boissons non gazeuses.
  • Évitez de boire en porrón, botijo, bota ou en utilisant des pailles pour siroter.
  • Ne parlez pas chaud en mangeant et évitez de faire des bruits de déglutition lorsque vous buvez.
  • Évitez de mâcher du chewing-gum et de sucer des bonbons.
  • Ne fumez pas parce que, en plus d’endommager vos poumons, vous avalez de l’air lorsque vous le faites.
L'info santé :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here