Très souvent, vous entendez parler des contrats complémentaire de santé. Plusieurs compagnies vous font même la cours pour que vous veniez souscrire à ce type de contrat dans leurs locaux. Si vous êtes employés dans le privé, parfois, vos employeurs vous obligent même à souscrire à un contrat complémentaire de santé. Au fond, vous ne savez pas trop en quoi ce contrat vous est utile et parfois, vous hésitez à vous y engager. Pour mettre fin à ces incertitudes, lisez cet article jusqu’à la fin et vous verrez que vous avez tout à gagner en optant pour une souscription de contrat complémentaire de santé.

Commençons d’abord par donner une définition à ce type de contrat.

Qu’est-ce qu’un contrat complémentaire de santé ?

Une complémentaire de santé est un contrat qui a été établi dans le but de couvrir vos frais de santé. Vous allez dire que c’est à ça que sert les contrats d’assurance maladie et la caisse nationale. Cependant, n’oublions pas que ces contrats ne couvrent pas tous les aspects liés à la santé. Du coup, les contrats complémentaires de santé sont là pour couvrir ces parties que les contrats d’assurance maladie et la caisse nationale de sécurité ont exempté. De cela, vous pouvez comprendre un peu l’importance des contrats complémentaire de santé. Plusieurs options telles que la souscription pour un contrat de santé familiale, ou pour les personnes âgées, et autres, vous sont proposés.

Notons que la cotisation qui se fait par l’assuré ne se fait pas en fonction de son état de santé au moment de la souscription. Donc il n’aura à remplir aucun questionnaire de santé avant de signer son contrat complémentaire de santé.

Mais qui est susceptible de souscrire à ce type de contrat ?

Toute personne quel que soit son titre, sa profession peut souscrire à un contrat complémentaire de santé. Encore appelé mutuelle complémentaire de santé, vous pouvez décider y souscrire pour vous-même, ce qu’on qualifie de souscription à titre individuel (qui vous couvrira vous et toute votre famille) ; ou vous pouvez y souscrire pour couvrir tous vos employés au cas où vous seriez un employeur, ce qui est qualifié de souscription à titre collectif.

Si vous êtes un employé, renseignez-vous auprès de votre employeur sur les garanties de la souscription qu’il aurait faite pour vous avant de refaire une autre souscription. Eh oui, votre employeur est obligé de souscrire à un tel contrat pour vous.  Mais malgré que vous soyez assuré par votre patron, vous pouvez quand même refaire une autre souscription pour élargir les frais qui seront couvert par votre complémentaire de santé. Vous êtes libre d’avoir plusieurs contrats de ce genre. Découvrons un peu de façon plus claire, les frais que les contrats complémentaires de santé prennent véritablement en charge.

Que couvrent exactement les contrats complémentaires de santé ?

Les clauses de ce contrat permettent à l’assuré de bénéficier des indemnités en cas d’hospitalisation. En effet, tous les contrats d’assurance ne couvrent pas vos frais d’hospitalisation en cas d’accouchement, ou pour un traitement médical tel que les soins dentaires, les soins liés à la médecine douce, et autres. C’est là qu’intervient la complémentaire de santé ; elle vient vous soulager.  Avec elle, vous pouvez régler vos factures de chez le dentiste ainsi que d’autres petites factures médicales.

Grâce à la clarté des différentes clauses de ce contrat, vous pouvez choisir vous-même les parties que vous voudriez que la complémentaire de santé couvre. Cependant, ces contrats doivent respecter un certain nombre de points tels que la prise en charge d’au moins:

  • .  30% des frais de consultation
  • . 30% des frais de médicaments
  • . 35% des frais d’analyses qui vous seront peut-être demandés dans votre traitement médical.

Au cas où l’assuré ne respecterait pas le processus que demandent les contrats complémentaire de santé, il ne pourra pas se faire rembourser.

Le contrat complémentaire de santé vous procure un certain nombre d’avantage. En tant qu’individu et en tant qu’employeur, chacun trouve son lot d’avantage. Allons alors à la découverte de ces avantages

Les avantages d’un contrat complémentaire de santé

Les contrats complémentaires de santé vous procurent des avantages fiscaux et sociaux. En faisant cela, vous bénéficier d’un lot de soins presque gratuit pour vous et votre famille selon la clause pour laquelle vous aurez opté lors de votre souscription au contrat.

Vous vous demandez surement comment faire pour souscrire à ce contrat. Eh bien cela est très simple, vous n’aurez qu’à vous rendre dans une société d’assurance, ou dans une mutuelle comme la Mutuelle Santé ViaSanté, ou même dans une institution de prévoyance. Toutes ces institutions sont qualifiées à vous faire souscrire un contrat complémentaire de santé.

A présent découvrons comment faire pour porter son choix sur tel ou tel contrat complémentaire de santé.

Comment choisir son contrat complémentaire de santé ?

Avant de signer un contrat complémentaire de santé, vous devez d’abord énumérer vos besoins. Bien établir les différentes maladies pour lesquels vous voulez être pris en charge. Une fois ces besoins bien établis, vous devez prendre le temps de lire correctement les différentes propositions de contrat qui vous seront donnés. Afin de pouvoir être sûr d’être allé au bon endroit, prenez la peine de bien comparer les différentes offres. Vu que cette tâche ne sera pas facile pour vous faute parfois de temps, des sites de comparaisons sont créés afin de vous faire ressortir la meilleure compagnie qui vous proposera le contrat idéal en fonction de vos besoins.

Mais vous devez néanmoins porter votre attention sur d’autres points tels que : la manière dont les remboursements se calculent, les délais de carence, les points d’exclusions de la garantie, le coût des cotisations, et autres.

En effet, il y a un certain nombre de taux règlementaire que doivent respecter les compagnies qui proposent des contrats complémentaires de santé. Cependant, d’autres points viennent rentrer en jeu ce qui peut parfois faire la différence au niveau des calculs de remboursement des indemnités. Il faudra choisir le contrat dont le calcul vous est favorable.

Parlant des délais de carence, il s’agit de la période dans laquelle les mutuelles n’interviennent pas. Autrement dit, après la souscription du contrat, il y a un temps à respecter avant que le contrat ne prenne effet et ce temps varie d’une structure à une autre. A vous de voir le contrat qui vous propose un délai de carence qui vous convienne.

Lorsqu’il y a contrat, il y a forcément des points d’exclusions, c’est-à-dire des points ou des conditions dans lesquelles, la mutuelle se décide à ne pas rembourser les indemnités. Du coup, il va falloir bien lire et comprendre ces points d’exclusions pour ne pas avoir de surprise désagréables à l’avenir.

Concernant à présent le coût de la cotisation mensuelle, cela dépend de la couverture du contrat, du niveau du risque, des taxes et de vos capacités budgétaires. Aussi, le délai de remboursement des indemnités doit faire partie de vos critères de choix. Ce délai varie entre 24 heures et une semaine. Afin de séduire et fidéliser leurs clients, les compagnies d’assurance font de leurs possibles pour respecter au maximum ce délai.

Une fois que vous avez bien analysé ces divers points, vous pourrez à présent décider de choisir le contrat complémentaire de santé de telle ou telle structure.

Nos articles en relations

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here