Comment apprendre les gestes qui sauvent ?

0
93
Comment apprendre les gestes qui sauvent ?
Source : shutterstock.com

Infarctus, accident de la route, incendie, il y a tant de situations dangereuses qui ponctuent le quotidien. Nous ne savons pas nécessairement comment réagir quand cela arrive et que nous en sommes témoins. C’est pourquoi, il est important d’anticiper ces situations et de se former en apprenant les gestes qui sauvent, c’est le plus beau devoir citoyen que l’on peut faire.

Pourquoi apprendre les gestes qui sauvent ?

L’Article 223-6 du Code Pénal instaure qu’il est du devoir de chacun de porter assistance à une personne en péril si cela ne comporte ni de danger pour soi, ni pour des tiers. Celui qui contrevient à cela s’expose à des peines de prison et une amende. Si le devoir civique, l’éthique et l’aspect moral ne suffisent pas, ce texte de loi est une bonne raison de faire en sorte de sauver quelqu’un en péril.

Toutefois, il n’est pas toujours évident par manque de connaissances de savoir comment gérer une situation sans aggraver les choses, et le plus souvent notre premier réflexe est de faire appel aux pompiers, à la police ou au SAMU selon les situations. Pourtant, dans certains cas, la vie de la personne est extrêmement compromise si l’on ne réagit pas vite comme quelqu’un qui serait en train de faire un infarctus ou quelqu’un qui aurait eu un accident grave sur la route. Le temps que les pompiers ou le SAMU n’arrivent, cette personne peut mourir.

C’est pourquoi en tant que citoyen, il est important d’apprendre les gestes qui sauvent de façon à empêcher l’aggravation de l’état de la victime, le temps que les personnes compétentes arrivent. Il existe des formations pour cela qui s’adresse à chacun et qui sont très accessibles.

Pourquoi apprendre les gestes qui sauvent ?
Source : shutterstock.com

Comment se former aux premiers secours ?

Vous êtes décidés à entamer la démarche pour apprendre les gestes qui sauvent et ne pas vous trouver décontenancés devant une situation dangereuse ? Il vous faut maintenant savoir à qui vous adresser pour passer une formation soumise à un certificat et les conditions à remplir pour la suivre. Voici des éclaircissements à ces deux points.

Où apprendre ?

Pour se former aux premiers secours, il est nécessaire de se tourner vers des organismes de formation agréés comme la Croix rouge française qui est probablement l’organisation la plus universelle et accessible. Équipés aussi bien de formateurs agréés que de matériel comme un mannequin de formation secourisme sur lequel il est courant de s’entraîner à faire un massage cardiaque et au bouche-à-bouche, ce sont des endroits où l’apprentissage se fera de manière efficace et encadré. Néanmoins, il y a d’autres organismes habilités à vous délivrer des formations de premiers secours si vous faites la démarche. En voici la liste :

  • Association nationale des directeurs des pistes et de la sécurité des stations de sports d’hiver  (ADSP)
  • Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches (ANENA)
  • Association nationale des instructeurs et moniteurs de secourisme (ANIMS)
  • Association nationale des premiers secours (ANPS)
  • Association nationale des professionnels de la sécurité des pistes (ANPSP)
  • Centre français de secourisme (CFS)
  • Croix rouge française (CRF)
  • Fédération française d’études et de sports sous-marins (FFESSM)
  • Fédération française des secouristes et formateurs policiers (FFSFP)
  • Fédération française de sauvetage et de secourisme (FFSS)
  • Fédération nationale d’enseignement et de développement du secourisme (FNEDS)
  • Fédération nationale des métiers de la natation et du sport (FNMNS)
  • Fédération nationale de protection civile (FNPC)
  • Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF)
  • Fédération des secouristes français – Croix blanche (FSFCB)
  • Fédération unité mobile de premier secours et d’assistance (FUMPSA)
  • Nordique France (NF)
  • Oeuvres hospitalières françaises de l’ordre de Malte (OEHFOM)
  • Société nationale de sauvetage en mer (SNSM)
  • Union française des œuvres laïques d’éducation physique (UFOLEP)
  • Union générale sportive de l’enseignement libre (UGSEL)
  • Union nationale des associations des secouristes et sauveteurs (UNASS)
Croix Rouge
Editorial credit: Alexandros Michailidis / Shutterstock.com

Quelles sont les conditions pour suivre une formation de premiers secours ?

Aucune condition n’est imposée pour suivre une formation aux premiers secours, celle-ci s’adresse à chacun quel que soit le niveau d’études ou la condition physique. Ce genre de formation repose avant tout sur l’interaction et la simulation, en aucun cas sur du par cœur ou des éléments plus scolaire ni sur des performances sportives. La formation cherche avant tout à rendre plus instinctifs certains gestes chez tout un chacun. La seule condition est d’ordre financier, les formations allant d’une dizaine d’euros à une soixantaine d’euros pour pouvoir rémunérer la formation des formateurs bénévoles et le matériel pédagogique utilisé. À noter qu’il est possible parfois de faire prendre en charge le coût de la formation par son entreprise, son école ou encore son compte CPF.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici