Cigarette électronique : comment choisir son taux de nicotine ?

0
68
Cigarette électronique : comment choisir son taux de nicotine ?

La cigarette électronique est l’un des meilleurs substituts nicotiniques pour arrêter de fumer. Mais pour réussir l’arrêt du tabac, il est absolument nécessaire de bien choisir son taux de nicotine. Si vous avez décidé de dire adieu aux produits du tabac, voici quelques conseils pour réussir votre sevrage tabagique avec la vapote !

Qu’est-ce que la nicotine ?

Qu’est-ce que la nicotine ?

Pour arrêter de fumer avec la cigarette électronique, vous devez en premier lieu savoir ce qu’est la nicotine. La nicotine est souvent considérée comme une substance nocive. Pourtant elle n’est qu’un alcaloïde végétal qui n’est ni cancérigène ni dangereux pour la santé, contrairement au monoxyde de carbone et goudron engendrés par la combustion et les additifs nocifs contenus dans la cigarette.

Par contre, la nicotine est addictive. Elle est en partie responsable de la dépendance physique, car elle provoque la libération de la dopamine, l’hormone du plaisir. Concrètement, la nicotine procure du plaisir, une sensation de détente, stimule l’intellect et a même des actions antidépressives et coupe-faim.

Vous comprendrez aisément pourquoi l’addiction au tabac est si forte. C’est d’ailleurs aussi pour cette raison qu’on retrouve de la nicotine dans les patchs nicotiniques ou encore dans les gommes à mâcher.

Choisir son taux de nicotine pour vapoter

Choisir son taux de nicotine pour vapoter

Bien choisir son taux de nicotine est donc essentiel pour éviter de se ruer sur le premier paquet de cigarettes à portée de main. Avant de choisir sa future Ecig et son flacon d’Eliquide chez son spécialiste de la cigarette électronique, tout vapoteur débutant doit apprendre à calculer le dosage de nicotine qu’il lui faut.

  • Ainsi, si vous fumiez moins de 5 cigarettes par jour, optez pour un dosage de 3 mg/ml.
  • Pour une consommation quotidienne comprise entre 5 et 10 cigarettes, le taux conseillé est de 6 mg/ml.
  • Entre 10 et 20 cigarettes, le bon dosage est de 11 mg/ml.
  • Entre 20 et 30 cigarettes, le taux conseillé est de 16 mg/ml
  • Au-delà de 30 cigarettes, votre liquide pour cigarette électronique devrait contenir un taux de 19,6 mg/ml.

Vous ne trouverez pas de e-liquides contenant plus de 20 mg/ml qui est le taux de nicotine maximum autorisé par la directive européenne sur les produits du tabac (TPD) qui impose une réglementation stricte aux fabricants de liquide pour cigarette électronique, dans le but de lutter contre le tabagisme.

Prenez le temps d’analyser vos besoins pour choisir votre taux de nicotine. Trop faible, vous risquez de ressentir les effets du manque. Trop fort, vous risquez un surdosage avec des conséquences désagréables comme des nausées, des maux de tête, un hit en gorge trop fort, des quintes de toux ou encore des vertiges.

Par contre, si vous êtes non-fumeur, choisissez un e-liquide sans nicotine. Cela serait dommage de tomber dans l’addiction de la nicotine ! D’ailleurs, l’ecigarette n’est à l’origine pas destinée aux non-fumeurs, c’est avant tout une aide au sevrage tabagique.

Diminuer son taux de nicotine grâce à la cigarette électronique

Diminuer son taux de nicotine grâce à la cigarette électronique

L’objectif du vapotage est double pour les anciens fumeurs : en premier lieu, vous aider à ne plus être dépendant de la cigarette et en deuxième lieu, vous aider à vous débarrasser de votre dépendance à la nicotine. D’après une étude de Santé publique France parue en 2019, 700 000 fumeurs n’ont plus fumé une seule cigarette grâce à la vape.

Mais pour que la transition se passe à merveille, vous devez descendre votre taux de nicotine progressivement, par palier. Attendez quelques jours que les premiers effets liés au manque se dissipent. S’ils sont trop intenses, revenez à votre taux initial pour éviter une rechute.

Prenez tout votre temps et assurez-vous aussi de bien choisir votre cigarette électronique. Toutes les cigarettes électroniques ne sont pas faites pour les liquides à la nicotine.

Optez pour une ecig en inhalation indirecte, avec des liquides plus fortement dosés en propylène glycol qu’en glycérine végétale et des résistances supérieures à 0,8 ohm. Leur tirage est plus serré et vous retrouverez les sensations d’une cigarette classique (hit en gorge, petit débit d’air et un passage de la vapeur par la bouche avant d’atteindre les poumons).

Généralement, les vapoteurs passent à l’inhalation directe après leur sevrage tabagique. Le matériel est plus puissant, avec une vape plus dense.

Pour conclure : choisir son taux de nicotine est la clé du succès de votre lutte anti-tabac. Mais ne soyez pas trop pressé et laissez votre organisme se débarrasser des substances nocives contenues dans la fumée de cigarette. En diminuant progressivement votre taux de nicotine, votre cerveau deviendra de moins en moins dépendant à la nicotine et vous aurez gagné une belle bataille contre l’industrie du tabac !