La carte vitale : à quoi sert-elle ?

Santé La carte vitale : à quoi sert-elle ?

La carte vitale est primordiale. Contrairement à d’autres cartes de votre portefeuille, elle vous est très utile. Pourquoi ?  C’est une source d’informations administratives et elle permet de faciliter les remboursements. On va tâcher de revenir sur ce petit rectangle jaune et vert, dont la perte est à éviter !

À quoi sert la carte vitale ?

Ci-dessous, on vous donne toutes les infos sur la carte vitale : à quoi sert-elle, est-elle obligatoire, comment l’obtenir. Pour commencer, on vous explique pour la carte vitale est importante en rappelant sont intérêt. En effet, elle sert à :

Obtenir un remboursement des soins de santé

La carte vitale est une carte électronique permettant à l’assuré social de renseigner toutes ses données administratives (régime d’assurance maladie, caisse d’assurance maladie, numéro de sécurité sociale) pour obtenir le remboursement de certains soins. Elle atteste de vos droits auprès de l’assurance maladie, qui vous remboursera partiellement des frais engendrés par une consultation auprès de professionnels de la santé.

Au-delà de la consultation classique, la carte vitale vous permet aussi d’être remboursés de médicaments et même de réserver un taxi conventionné, si vous ne pouvez pas vous rendre à l’hôpital par vos propres moyens. Ce service de taxi spécialisé peut être d’une grande aide, notamment, pour les personnes à mobilité réduite.

Obtenir un remboursement des soins de santé
Source : Shutterstock.com

La caisse d’assurance maladie Ameli, qui chapeaute une grande partie des remboursements (sauf régime spécial, ex-régime agricole) reversera une partie des sommes avancées sous un délai de cinq jours, sans qu’il n’y ait aucune démarche à faire. En général, on y accouple une mutuelle santé pour être mieux remboursé, car la caisse d’assurance maladie calcule le remboursement sur la base de 70% d’une part fixe.

D’ailleurs, vérifiez toujours que votre mutuelle santé est enregistrée dans votre espace assuré en ligne sur Ameli. Il arrive que ce ne soit pas le cas, et qu’Ameli n’ait ainsi pas connaissance de votre complémentaire santé. C’est la cause principale des problèmes de remboursements de la part des complémentaires, puisque les professionnels de santé se basent majoritairement sur la carte vitale.

Renseigner son identité

La carte vitale, c’est aussi un numéro de sécurité sociale. Ce numéro de sécurité sociale peut permettre d’identifier une personne, qui aurait par exemple subi la perte de sa carte d’identité. Ce numéro est bien utile par exemple pour se connecter aux sites du service publics via France Connect quand vous n’êtes pas à l’aise avec les identifiants.

carte vitale
Source : GERARD BOTTINO / Shutterstock.com

Est-elle obligatoire ?

En France, si la carte vitale n’est pas à proprement parler obligatoire, elle est fortement recommandée. Le système de santé est tel qu’il s’appuie majoritairement sur cette carte pour faciliter l’administration, et la plupart des établissements d’enseignement supérieur demandent le numéro de sécurité sociale lors de l’inscription.

Toutefois, il n’y a pas d’obligation de présenter une carte vitale à un professionnel de la santé, et il ne peut pas vous forcer à la transmettre. Néanmoins, elle est avantageuse et ne pas l’utiliser serait se priver d’un remboursement auquel vous avez le droit. Après, il y a toujours la possibilité de demander une feuille de soins, et de faire vous-même la démarche auprès de votre caisse d’assurance maladie pour vous faire rembourser. C’est toutefois plus chronophage que si vous présentiez directement votre carte vitale. En la présentant, tout se fait automatiquement sans que vous ayez la démarche de transmettre votre feuille de soins vous-mêmes.

Comment l’obtenir ?

La caisse primaire d’assurance maladie contactera directement l’assuré en devenir ayant atteint l’âge de 16 ans, en l’invitant à remplir le formulaire et à y rattacher les documents demandés avant de le retourner par voie postale.

Si vous relevez d’une situation différente, vous pouvez obtenir votre carte vitale, en en faisant la demande en ligne depuis votre compte Ameli. Il vous faudra peut-être créer un compte si c’est la première fois que vous avez recours à ce service. En général, on vous demandera des informations basiques telles que votre état civil, votre adresse postale et votre e-mail.

Une fois dans votre compte :

  • Rendez-vous dans la rubrique « Mes démarches » puis dans la sous-rubrique « commander une carte vitale »
  • Sélectionnez l’assuré concerné
  • Vérifiez la conformité des informations renseignées
  • Respectez les requêtes concernant les documents à transmettre (téléversez une photo d’identité et une pièce d’identité valide)
  • Finalisez votre commande en confirmant

Vous recevrez votre carte vitale sous un délai de deux semaines par voie postale. Elle sera accompagnée d’un papier récapitulant toutes les informations que vous aurez renseignées lors de votre demande.

Comment l'obtenir ?
Source : Pixavril / Shutterstock.com

Comment recevoir une nouvelle carte ?

Si vous avez perdu votre carte vitale ou si on vous l’a volée, vous pouvez également faire une demande pour recevoir une nouvelle carte. Pour cela vous pouvez également suivre la même démarche que si vous en faisiez la demande pour la première fois, en suivant les étapes qu’on vous a données précédemment. Toutefois, le système détectera que vous avez déjà une carte vitale. Un message apparaitra alors pour vous inviter à faire la déclaration de perte ou de vol de votre ancienne carte. Lorsque cette déclaration sera réalisée, vous pourrez dès lors faire la demande pour recevoir une nouvelle carte vitale.