Les bienfaits du gingembre sur l’organisme

Santé Les bienfaits du gingembre sur l’organisme

Il existe plusieurs plantes réputées pour leurs propriétés médicinales comme l’arnica, l’aloe vera ou encore le gingembre. Connu et consommé depuis des générations surtout pour ses vertus aphrodisiaques et de stimulant, le gingembre a plusieurs avantages sur la santé de celui qui le consomme. Que ça soit pour aider à la digestion ou pour diminuer la glycémie chez les personnes atteintes de diabète, le gingembre est vraiment un allié santé dans de nombreuses situations. Nous vous invitons donc, à travers ces quelques lignes,  à partir à la découverte des bienfaits du gingembre sur l’organisme ainsi que ses origines et son utilisation dans d’autres domaines.

Qu’est-ce que le gingembre ?

Encore appelée scientifiquement Zingiber officinale, le gingembre est une plante originaire d’Asie du Sud-Est mesurant entre 90 et 150 cm de hauteur. Elle est cultivée particulièrement dans les pays asiatiques à climat chaud comme la Chine ou l’Inde. La partie la plus prisée du gingembre est la tige horizontale située sous terre qu’on appelle rhizome.

Le rhizome dispose, en effet, de plusieurs principes actifs en ce sens qu’il contient des phénols comme les gingérols, les shogaols ou le zingérone. Son usage est reconnu aussi bien dans la préparation de spécialités culinaires asiatiques que dans plusieurs pharmacopées traditionnelles. Le rhizome du gingembre peut être utilisé et consommé frais ou séché. Lorsqu’il est frais, le rhizome est appelé gingembre vert et est particulièrement utilisé en cuisine ou pour la préparation d’infusions en tout genre. Le gingembre vert peut être râpé, haché ou mariné selon l’usage qu’on désire en faire.

Le gingembre blanc et le gingembre noir ou gros sont les formes séchées du rhizome de gingembre. Ils servent également en cuisine et comme compléments alimentaires. De nos jours, le gingembre est utilisé dans presque tous les pays du monde et il a été reconnu que ses bienfaits sur l’organisme vont au-delà des vertus aphrodisiaques et culinaires.

Qu'est-ce que le gingembre ?

Quels sont les bienfaits du gingembre sur l’organisme ?

Le gingembre, notamment grâce aux principes actifs de sa tige souterraine, dispose en plus des propriétés classiques de stimulant sexuel et d’ingrédient culinaire qu’on lui connaît, de plusieurs autres vertus thérapeutiques. En effet, la consommation fréquente et régulière du rhizome de gingembre frais ou séché aide à prévenir plusieurs maux et à lutter efficacement contre les troubles digestifs, le diabète ou encore les nausées et vomissements. Voilà autant de bienfaits du gingembre pour l’organisme qu’il est important de savoir.

Quels sont les bienfaits du gingembre sur l'organisme ?

Antioxydant

Notre organisme est sujet au vieillissement aussi bien à cause de l’air que nous inspirons mais aussi des aliments que nous consommons chaque jour. Ce vieillissement des cellules souches de l’organisme est à la base de maladies comme les rhumatismes, l’Alzheimer, la maladie de Parkinson ou certaines maladies cardiovasculaires.

Le rhizome du gingembre contient des composés antioxydants qui ont la capacité de lutter contre le stress oxydant, c’est-à-dire à l’accumulation d’éléments oxydants hyper-réactif nuisibles pour les cellules de l’organisme. Dans ce sens, les différents principes actifs du gingembre ont la possibilité de favoriser et d’assurer la survie cellulaire afin donc de lutter contre le vieillissement prématuré de l’organisme.

Diminution de la glycémie chez les diabétiques

Parmi les différents bienfaits du gingembre pour l’organisme, il a été démontré après plusieurs études scientifiques que la prise du gingembre sous forme de poudre permet de réduire considérablement les niveaux de sucre et donc la glycémie dans le sang au niveau des patients atteints de diabète de type 2.

En effet, le rhizome de gingembre séché et transformé en poudre contribuerait à diminuer la teneur en glucose dans le sang. Il permet également d’améliorer et de favoriser la résistance à l’insuline. Pour une action efficace sur le diabète de type 2, il est recommandé de consommer 3g de gingembre en poudre durant 8 jours.

Les propriétés anti-inflammatoires du gingembre

Les vertus du gingembre semblent en faire un moyen très efficace pour réduire et alléger les douleurs musculaires ou articulaires d’origine inflammatoire. L’utilisation du gingembre comme anti-inflammatoire provient de la médecine traditionnelle indienne.

Les principes actifs du rhizome en font, en effet, un moyen pour lutter contre l’arthrite et le rhumatisme ayant pour origine une inflammation. Il est recommandé, pour bénéficier des bienfaits du gingembre dans le cadre anti-inflammatoire, de consommer du gingembre séché et en poudre plutôt que du gingembre vert.

Aide à la digestion

Le gingembre est traditionnellement, et ceci depuis des lustres, utilisé pour lutter contre plusieurs troubles du système digestif. C’est inéluctablement l’un des bienfaits du gingembre pour l’organisme. Par exemple, il est conseillé par la Commission E allemande afin de lutter contre les maux d’estomac, les diarrhées et pour la prévention du mal des transports.

Le rhizome de gingembre favorise la digestion principalement grâce au gingérol qu’il contient en activant et en favorisant la sécrétion et l’élimination de la bile par le foie pour le bon fonctionnement du tube digestif. Le gingembre est reconnu également pour stimuler l’appétit; il possède aussi certaines propriétés hépatoprotectrices.

Aide à la digestion

Traitement contre les nausées et les vomissements

Le gingembre, ou du moins sa tige souterraine, lutte efficacement contre les vomissements et les nausées. En effet, les propriétés antiémétiques du gingembre proviennent des essences actives que contiennent le rhizome de gingembre, au nombre desquelles on a les gingérols et les shoagols, qui agissent de manière directe sur les parois de l’estomac pour éviter les vomissements.

L’Organisation Mondiale de la Santé reconnaît ainsi l’efficacité du rhizome de gingembre dans la prévention des nausées et des vomissements que peuvent engendrer les voyages en mer ou en avion par exemple. Le gingembre est aussi recommandé en cas de nausées déclenchées à la suite d’intervention chirurgicale ou de chimiothérapie.

Cependant, aucune étude n’a jusqu’à ce jour conduit à montrer que la consommation de gingembre par une femme enceinte n’a aucun effet secondaire sur le fœtus. Il est donc déconseillé de consommer du gingembre pour prévenir vomissements et nausées matinales durant la grossesse.

En somme, le gingembre est une plante disposant d’une multitude de vertus thérapeutiques. Outre son utilisation aphrodisiaque et culinaire, le rhizome de gingembre permet d’aider à faciliter la digestion; à prévenir nausées et vomissements ou encore à diminuer le taux de glycémie chez un diabétique. Nous espérons que cet article vous a permis de tout savoir sur le gingembre et ses bienfaits.