La baisse d’audition : faut-il s’inquiéter ?

Santé La baisse d'audition : faut-il s'inquiéter ?

Vous ressentez une gêne dans vos oreilles et cela vous empêche d’entendre correctement ? Il est indispensable d’être attentif aux douleurs dans cet organe, qu’elles soient ponctuelles ou persistantes. Ces phénomènes peuvent être les symptômes de troubles plus importants. La baisse d’audition en fait partie, et ce problème peut gêner au quotidien. De quoi s’agit-il exactement ? Est-ce que la perte auditive peut être soignée ? On en vous dit plus dans cet article.

Qu’entend-on par baisse d’audition ?

Le corps peut émettre des signaux quand il ne va pas bien. Mais il arrive que vous ne remarquiez pas ces derniers. De ce fait, vous ne réagissez que lorsque le problème devient grave. C’est souvent le cas avec des soucis avec une perte d’audition. Votre oreille peut envoyer des alertes qu’il faut reconnaître. De cette manière, vous saurez à quel moment il est indispensable de se rendre chez le professionnel.

La perte d’audition se manifeste en premier lieu par une sensibilité de l’oreille. Lors d’une conversation avec vos proches, il arrive que vous ayez du mal à entendre les personnes qui parle normalement. Il se peut aussi que vous ayez des difficultés d’écoute avec les bruits ambiants. Vous devenez ainsi hypersensible aux sonneries de téléphones, aux cris des enfants ou juste aux voix alentour. Pourtant, ces bruits ne dérangent aucunement vos proches. Ce phénomène peut être causé par une lésion à l’intérieur de l’oreille.

Parler de gênes dans les oreilles signifie que vous avez du mal à entendre votre interlocuteur. Malgré vos efforts et votre concentration, la voix de la personne semble venir de loin alors qu’elle est à vos côtés. Cette baisse d’audition est une anomalie qui concerne surtout les seniors âgées puisque le système auditif commence à vieillir.

La perte auditive peut se manifester par des sifflements, des grésillements et des bourdonnements dans les oreilles. Ces malaises peuvent apparaitre occasionnellement ou se produire en continu. À long terme, en plus d’empêcher d’entendre correctement, ils peuvent perturber le sommeil et causer fatigue et stress. En effet, un problème d’audition peut avoir des impacts physiques chez la personne. Au pire, cette situation peut aussi entrainer des vertiges, des nausées et des déséquilibres.

Source : Shutterstock.com

Qui cela peut toucher ?

Il y a plus de 360 millions de personnes dans le monde et environ 7 millions de Français qui sont touchés par une déficience auditive. 80 % de ces victimes françaises sont des seniors. La baisse d’audition peut être normale lorsqu’elle apparait avec l’âge.

Le vieillissement des tissus et des organes du corps est les principales raisons de ce problème. La présence de maladie métabolique diverse comme le diabète et l’hypertension peuvent favoriser la baisse des capacités auditives.

En revanche, il est possible que ce phénomène touche les plus jeunes. Dans le monde, c’est plus de 1 milliard de personnes de moins de 50 ans qui sont sujets à la presbyacousie. Cela peut entraîner une perte d’audition.

Quand devient-elle problématique ?

Un problème d’audition peut être ressenti pendant quelques heures avant de disparaitre. C’est le cas des acouphènes qui peuvent déranger pendant quelques minutes et s’arrêter ensuite. Lorsque la gêne ne se produit que quelques heures, il n’y a pas lieu de vous inquiéter.

Mais il arrive que cette perte auditive soit brutale et ne concerne qu’une de vos oreilles. Si le malaise est invivable et dure plus de 24 heures, cette situation peut entrainer un traumatisme sonore ou une surdité. Il est alors recommandé de consulter un médecin ou un professionnel ORL (Oto-rhino-laryngologiste). Celui-ci pourra effectuer un bilan auditif et vous prescrire un traitement adapté.

Quand devient-elle problématique ?
Source : Shutterstock.com

Une baisse d’audition peut être un grave problème, car elle peut vous empêcher de communiquer avec votre entourage. Lorsque vous entendez mal et que vous ne pouvez pas distinguer les sons, la compréhension est aussi plus difficile. Cette situation peut provoquer un retrait social de la personne.

Quelles sont les solutions ?

Se rendre chez un médecin est la première étape à effectuer lorsque vous avez un problème d’audition. Il pourra vous orienter vers un spécialiste ORL qui effectuera un examen clinique et un bilan auditif de votre oreille défaillante.

Ces différentes analyses sont indispensables pour connaître la cause de la gêne auditive et mesurer l’intensité de la perte auditive. Mais aussi, ils permettront au professionnel de déterminer le traitement adapté au patient. Selon les cas, il sera possible d’envisager une opération chirurgicale, un traitement médical ou l’appareillage auditif.

Le médecin peut vous proposer de ralentir la surdité ou stopper la surdité à l’aide d’un traitement spécialisé et personnalisé. Il peut s’agir de la prise de vasodilatateurs ou d’une procédure d’ablation des bouchons de cérumen. Comme intervention chirurgicale, il est possible d’opérer le tympan ou la pose de drains transtympaniques.

L’usage d’une prothèse auditive peut aussi aider à lutter contre une baisse d’audition. L’appareillage est un dispositif composé d’un microphone et d’un amplificateur qui aidera à améliorer la capacité auditive du patient. Lorsque les cellules internes sont détériorées, le port d’un appareil auditif va aider à corriger l’audition. Cette solution va permettre d’améliorer la communication de la personne malentendante avec son entourage.

Source : Shutterstock.com

Si la baisse d’audition est très importante, il est recommandé de mettre en place des solutions alternatives pour améliorer le quotidien. Il peut s’agir de la mise en place de flash lumineux dans sa maison, d’équipements vibrants. Pour garder le confort des activités en famille, il est possible de mettre le sous-titrage à la télévision. L’apprentissage du langage des signes sera aussi bénéfique pour communiquer avec les autres.