Arrêter le sucre : qu’est-ce que cela va faire à mon corps ?

DiététiqueArrêter le sucre : qu'est-ce que cela va faire à mon corps...

Le sucre est présent presque partout dans notre alimentation, parce qu’il prend des formes très variées. Saccharose, glucose, fructose, maltose, lactose, sirop de glucose, ou encore amidon : il y a en fait des sucres, que l’on appelle scientifiquement des glucides. Notre goût pour le sucre est relativement récent : d’un aliment de luxe, il est devenu un élément incontournable de notre alimentation. Et s’il est ajouté à de très nombreux produits transformés, c’est que nos papilles l’adorent et qu’elles en redemandent !

Le sucre est nécessaire pour une alimentation saine, mais il ne faut pas en abuser parce qu’il peut être à l’origine de nombreux problèmes de santé. Certains prennent la décision radicale d’arrêter le sucre : il faut savoir ce que cela fait au corps, mais aussi comprendre que le sucre n’est pas intrinsèquement mauvais pour l’organisme. Il ne faut pas arrêter totalement de le consommer – ce serait d’ailleurs bien impossible. Suivez-nous, on vous explique !

Le sucre est si mauvais pour l’organisme ?

Pour éclaircir le tableau quelque peu complexe des différentes formes de sucre, sachez qu’il existe des sucres simples et des sucres complexes. La distinction « sucres lents / sucres rapides » est rejetée par les médecins, qui parleront plus volontiers d’index glycémiques.

En fait, tous les glucides (les différentes formes de sucres, donc) apportent le même nombre de calories par gramme d’aliment consommé. Ce qui est important, c’est l’index glycémique : les aliments ne provoquent pas tous la même augmentation de la glycémie (le taux de glucose dans le sang). Ce qui est bon pour le corps, c’est de limiter la consommation des aliments qui font augmenter la glycémie trop vite (par exemple les sodas). Mais il faut continuer à consommer des glucides : sans sucre dans le sang, on n’a pas d’énergie ! Le corps a besoin de glucides, au même titre qu’il doit se nourrir de lipides.

Vous l’avez compris : l’arrêt du sucre ne doit jamais être radical. Le problème vient de la surconsommation de sucre sous des formes qui augmentent trop vite la glycémie. Le tout est finalement de savoir comment choisir et doser les sucres que l’on consomme. Et ça tombe bien : on a juste ici des conseils pour manger sans sucre – enfin, vous l’avez compris, pour mieux consommer le sucre !

Le sucre est si mauvais pour l'organisme ?
Source : Shutterstock.com

Que provoque sur le corps l’arrêt du sucre ?

De nombreuses maladies chroniques sont associées à la consommation excessive de sucres : l’obésité, le diabète, l’hypertension artérielle, les maladies cardiovasculaires ou encore la stéatose hépatique. Cela  donne envie d’arrêter le sucre, ou plutôt de changer ses habitudes, non ? Réduire sa consommation de sucre est un très bon réflexe, qui doit être associé à une stratégie alimentaire plus large. Voici les effets positifs que peut avoir une consommation raisonnée du sucre sur votre corps.

  • La perte de poids : mieux gérer votre consommation de sucre, dans une stratégie alimentaire équilibrée, vous fera sourire sur la balance. Vous allez limiter votre risque d’obésité.
  • La stabilisation de votre énergie tout au long de la journée : finis les pics d’énergie après avoir consommé ses friandises ou son fast-food, et le coup de mou deux heures plus tard ! Trop de sucre rendant aussi le sommeil plus compliqué, vous serez moins fatigué.
  • La diminution de l’apparition des rides : parmi les nombreux effets du sucre sur notre corps, il faut savoir que le sucre agit sur l’élasticité de notre peau… trop en consommer = rides assurées.
  • La diminution de la probabilité d’avoir des caries : on le dit à tous les enfants, trop de bonbons donne des caries ! À moins d’être un aficionado du dentiste, limiter le sucre espacera ces visites médicales parfois pénibles.
  • Une meilleure santé mentale :à court terme, réduire drastiquement sa consommation de sucre peut vous frustrer et vous rendre grognon. Mais à long terme, c’est comme se débarrasser d’une addiction : c’est bon pour le moral !
  • Et bien sûr, moins de sucre diminue les facteurs de risque pour toutes les maladies citées ci-dessus.

Quels sont les bons réflexes à adopter ?

Comme pour toute discipline alimentaire, il existe des bons réflexes à adopter. Cela vous paraît évident si vous mangez sans gluten, pourquoi cela serait différent si vous mangez moins de mauvais sucres ?

Commencez déjà par éviter au maximum les produits transformés. En utilisant des applications comme Yuka ou même en lisant la composition des produits, vous vous rendrez vite compte que certains aliments sont trop sucrés.  Vous le savez déjà, les sodas, fast-food et autres bonbons sont à limiter – se faire plaisir oui, en abuser non. Pensez aussi à cuisiner maison, vous éviterez au maximum les sucres ajoutés. Enfin, allez-y à votre rythme : déshabituez-vous progressivement à ne plus sucrer vos boissons chaudes, à réduire la quantité de sucre dans un gâteau fait maison, ou encore à consommer du chocolat à forte teneur en cacao.

Quels sont les bons réflexes à adopter ?
Source : Shutterstock.com