L’appareillage auditif en France : combien cela coûte ?

SantéL'appareillage auditif en France : combien cela coûte ?

Un appareillage auditif, aussi appelé prothèse auditive, est souvent nécessaire lorsque l’on souffre d’une baisse de l’audition. Pourtant, alors qu’une perte d’audition peut s’avérer réellement handicapante, trop de personnes s’en passent encore… notamment à cause du prix. Mais en réalité, l’appareillage auditif en France : comment cela coûte ? On vous explique juste ici quels sont les différents types de prothèses auditives, quels sont les prix pratiqués, mais surtout quelles aides peuvent vous permettre de financer votre appareillage auditif !

L’appareillage auditif : quels sont les différents types ?

D’abord, apprenez à reconnaître le moment où une baisse d’audition doit vous inquiéter. Lorsque que vous savez avoir besoin d’une prothèse auditive, sachez qu’il existe trois grands types d’appareillages auditifs :

  • Les appareils auditifs « contours d’oreille » : placé en haut de l’oreille et relié à un embout auriculaire, cet appareillage auditif sera conseillé aux personnes qui souffrent d’une importante perte d’audition.
  • Les appareils auditifs intra auriculaires, parfois dits invisibles : les plus discrets, ils sont placés dans l’oreille et réalisés sur mesure par un audioprothésiste.
  • Les appareils auditifs micro-contours : cette prothèse auditive ressemble aux contours d’oreille, en plus petite, avec un boîtier placé en haut de l’oreille et relié par un fil au conduit auditif.

Quels sont les prix pratiqués ?

Si vous avez fait des recherches sur le net avant de lire notre article, vous avez dû vous rendre compte qu’il n’est pas si facile de savoir combien coûte une audioprothèse. Beaucoup d’enseignes fonctionnent avec des devis personnalisés, et c’est logique : une prothèse auditive doit être adaptée à l’âge, à la perte d’audition, aux critères esthétiques, à la capacité de changer la batterie, à la mutuelle, etc.

Vous lirez souvent que selon l’Assurance Maladie, un appareil auditif coûtait en moyenne 1500 euros en 2015. Un chiffre moyen ne veut jamais dire grand-chose, parce qu’il agrège des types d’appareils très différents (et qu’il était valable en 2015 !). Sachez donc que chaque audioprothésiste, et chaque enseigne de vente d’appareils auditifs, a sa propre politique tarifaire – et que chacun tente de se démarquer en affirmant vendre au prix le plus bas. Les enseignes fonctionnent généralement en « gammes ». Pour vous donner un ordre d’idée :

  • Les prix commencent généralement aux alentours de 600 euros pour des gammes dites économiques.
  • Les appareils de milieu de gamme vous coûteront environ 1000 euros.
  • Les appareils plus onéreux sont souvent facturés autour de 1200 euros – et les prix peuvent être supérieurs.

Si l’on en croit les tarifs affichés, les prix auraient donc baissés depuis 2015. Attention cependant aux trop bonnes affaires : faites-vous toujours conseiller par un audioprothésiste pour éviter d’acheter un simple amplificateur de son… qui sera inefficace en cas de perte d’audition.

Le prix augmente selon les options de votre appareil auditif. C’est assez logique : plus l’appareil est perfectionné, plus il coûtera cher. Par exemple, sur les appareils de début de gamme, il n’y aura pas forcément de filtrage de bruit (qui permet de bien entendre même dans un environnement bruyant et extérieur). Seuls les appareils les plus performants pourront être dotés d’un réglage automatique du volume et permettront de bien suivre une discussion de groupe. Avant de faire votre choix, renseignez-vous bien sur ce que le prix de votre appareil auditif inclus : durée et conditions de la garantie, bilan auditif, essai des prothèses et possibilité de retour si vous n’êtes pas convaincu, assistance en cas de problème, suivi de l’appareil, etc.

Quels sont les prix pratiqués ?
Source : Shutterstock.com

Existe-t-il des aides ?

Si ces prix peuvent effrayer, sachez qu’il existe des aides pour financer votre appareil auditif. D’abord, l’assurance maladie prend en charge une partie du prix de votre appareil auditif s’il a été prescrit par un médecin. En 2 ans, l’assurance maladie a diminué de 450 euros le reste à charge, avant d’arriver au 1er janvier 2021 à un remboursement total sous certaines conditions (on vous les détaille ci-dessous).

Sachez aussi que votre mutuelle peut alléger votre reste à charge : renseignez-vous auprès d’elle. Les audioprothésistes proposent parfois des mutuelles ou des complémentaires santé qui prendront mieux en charge vos appareils auditifs, ou bien des solutions de financement comme des systèmes de forfait prélevé chaque mois pour étaler le prix de l’audioprothèse dans la durée.

Concernant les piles de votre appareil, elles vous sont remboursées par l’Assurance maladie dans une limite annuelle fixée par appareil.

La réforme du reste à charge zéro en audioprothèse

Au 1er janvier 2021, la réforme du reste à charge zéro deviendra effective. Pour vous expliquer simplement cette réforme du reste à charge zéro en audioprothèse, sachez que l’Assurance maladie a créé deux « paniers » d’appareils distincts.

  • Les aides auditives de classe I seront 100% remboursées (vous n’aurez donc plus aucun reste à charge). Sachez qu’un audioprothésiste doit toujours vous proposer au moins un appareillage auditif sans reste à charge lorsqu’il vous présente ses solutions. Ces appareils constituent ce qu’on appelle « l’offre 100% Santé » : n’hésitez pas à demander une prothèse de ce type ! Vous aurez toujours un essai de 30 jours de l’appareil et une garantie pendant 4 ans. Rappelez-vous, pour être pris en charge, les appareils auditifs doivent avoir été prescrits par un médecin.
  • Les aides auditives de classe II qui présentent un reste à charge variable, selon le prix de l’appareil et ses options.

Si vous voulez en savoir plus sur la prise en charge des prothèses auditives, allez consulter le site de l’assurance maladie ; et si vous avez du mal à accepter votre baisse de l’audition, allez faire un tour du côté des associations de personnes malentendantes comme Surdifrance. Si enfin vous êtes décidé à vous équiper d’un appareil auditif, pourquoi ne pas consulter le site https://www.vivason.fr/appareils-auditifs/gamme/Economique qui propose de nombreux appareils auditifs, et notamment des prothèses sans reste à charge ? Il n’est pas trop tard pour retrouver le plaisir d’une bonne audition !