L’ail en vermifuge : mythe ou réalité ? Les bienfaits

Bien-êtreL'ail en vermifuge : mythe ou réalité ? Les bienfaits

Lorsque les vers parasitaires viennent coloniser nos intestins, on a tendance à chercher un remède rapide et naturel. Vous devez déjà avoir entendu parler des vertus vermifuges de l’ail. Mais vous doutez sur ses capacités à traiter réellement les vers intestinaux ? L’ail en vermifuge : mythe ou réalité ? Total Santé vous dévoile les bienfaits de ce petit condiment sur ces vers qui parasitent notre système digestif !

L’ail en vermifuge : un allié naturel aux nombreux bienfaits

L’ail fait partie des super aliments, il possède d’immenses propriétés : antioxydantes, anti-inflammatoires, antibiotiques, antifongiques, antiseptiques… Mais ce qui nous intéresse ici, ce sont ses vertus anthelminthiques, c’est-à-dire ses propriétés vermifuges.

Connu depuis la nuit des temps, la réputation de l’ail n’est plus à faire et il s’avère même très efficace contre la plupart des vers intestinaux

Vous pouvez parfaitement utiliser del’ail en vermifuge pour éliminer les oxyures, les ascaris et le ver solitaire

Pour rappel :

  • Les oxyures sont de petits vers parasitaires blancs, très fréquents chez les enfants. Ils sont responsables de l’oxyurose, une parasitose intestinale qui entraîne un prurit anal, soit de fortes démangeaisons et parfois des troubles digestifs.
  • Les ascaris sont plutôt rares en France, ils profilèrent surtout dans les pays chauds. Ce sont des vers ronds et rosés qui peuvent atteindre 20 cm de long et impactent les enfants de 4 à 14 ans. Si l’enfant est fortement contaminé, l’ascaridiose entraîne une toux, de la fièvre, diarrhées, nausées, vomissements, et dans les cas les plus graves une appendicite, voire une pancréatite.
  • Le ver solitaire ou ténia est quant à lui plus difficile à détecter, car souvent asymptomatique. Il s’attrape en consommant de la viande crue ou mal cuite et se caractérise par une grande perte de poids puisque le vers parasitaire consomme la nourriture ingérée. Logé dans les intestins, ce sont la présence de ses œufs (anneaux en forme de pâtes alimentaires) dans les selles qui donnent souvent l’alerte.

Bon à savoir : l’ail en vermifuge est aussi excellent pour les animaux ! Cependant, il faut faire attention, car l’ail contient un composant toxique (le n-propyl disulfure) pour les animaux qui à haute dose peut entraîner une anémie. Mais si vous ne dépassez pas la dose recommandée de 4 gr par jour (ou 0,5 % de son poids) pour traiter un animal adulte, alors l’ail est un très bon antiparasitaire pour votre animal de compagnie !

Comment utiliser l’ail en vermifuge ?

L’ail est tellement bénéfique pour votre système immunitaire, que la meilleure chose à faire est de l’incorporer dans vos plats au quotidien en prévention.

Mais pour un traitement radical des vers intestinaux, voici deux recettes antiparasitaires :

  • Recette n° 1 : prenez 4 gousses d’ail et une tasse de lait. Râpez l’ail dans le lait et faites bouillir 15 minutes. Laissez la décoction macérer une nuit. Buvez cette boisson vermifuge le matin à jeun et renouvelez la recette jusqu’à la complète expulsion des vers.
  • Recette n° 2 : c’est plus une astuce qu’une recette, mais elle fait partie des remèdes de grand-mères à tester. Il s’agit de mettre des gousses d’ail dans vos chaussures. Lorsque vous marchez, votre peau absorbe l’huile d’ail qui remonte dans vos intestins pour éliminer les parasites.

Attention : quelle que soit la façon dont vous consommer l’ail en vermifuge, qu’il soit cuit ou cru, est très efficace contre les infections parasitaires. Toutefois, en cas d’infestation importante, nous vous conseillons de consulter un médecin. Celui-ci fera des examens complémentaires pour déterminer quel type de ver est présent dans votre intestin.