À quels profils s’adresse l’aide à domicile ?

0
65

L’aide à domicile consiste à ce qu’une personne connue sous le nom d’auxiliaire de vie intervienne quotidiennement au domicile des personnes vulnérables dans le but de les aider à réaliser des actes essentiels de leur vie. L’auxiliaire de vie peut notamment aider ces personnes à prendre leur douche, à se vêtir, à cuisiner, à faire le ménage ou à faire leurs courses. Cet accompagnement est très souvent complété par des soins à domicile prodigués par une infirmière. L’aide à domicile s’adresse à des catégories de personnes bien définies, et ces personnes peuvent, à cet effet, bénéficier d’une prise en charge de la sécurité sociale. Vous vous demandez sans doute qui sont ces personnes ? Voici ce que vous avez besoin de savoir !

Les personnes âgées

Vous êtes un senior en perte d’autonomie ? Si tel est le cas, alors vous serez heureux de savoir que les personnes âgées sont la première catégorie de personnes à laquelle s’adresse l’aide à domicile. En effet, avec l’âge, de nombreuses personnes perdent totalement ou partiellement leur autonomie et n’arrivent plus à assurer toutes seules les actes de la vie courante. Dans le but d’y remédier et de se sentir moins seules, certaines personnes choisissent d’aller en EHPAD. D’autres, en revanche, préfèrent rester chez elles, dans leur cadre de vie. On parle alors de maintien à domicile. Les personnes âgées qui optent pour le maintien à domicile ont nécessairement besoin d’aide à domicile, et ce, pour de nombreuses raisons.

Tout d’abord, l’aide à domicile permet de préserver l’indépendance et l’autonomie de la personne âgée. Un bon auxiliaire de vie favorise toujours le « faire avec » plutôt que le « faire à la place ». Il peut, par exemple, initier des activités à deux comme faire les courses ensemble, demander de l’aide à la cuisine, sortir au parc… L’auxiliaire de vie encourage ainsi la participation de la personne âgée qu’il accompagne. Les responsabilités de cette dernière sont maintenues, ce qui l’encourage à conserver son indépendance et son autonomie.

À la vieillesse, la majorité des personnes âgées se retrouvent seules, sans aucune compagnie. Cette solitude peut non seulement leur porter un véritable coup moral, mais avoir également un fort impact sur leur santé physique et mentale. L’aide à domicile permet à une personne âgée de se sentir moins seule, d’avoir quelqu’un avec qui discuter, jouer… L’auxiliaire de vie peut aussi faciliter la visite des proches de la personne qu’elle assiste afin de les aider à préserver leurs liens familiaux.

Il soulage également la personne âgée, lui permet de souffler et de prendre du temps pour elle. Enfin, avoir recours à l’aide à domicile est une excellente alternative à la maison de retraite. Vous continuez à vivre chez vous, dans un lieu chargé de souvenirs, en toute tranquillité, sans avoir à supporter les bruits des couloirs, les nuisances des appareils médicaux…

Si vous êtes à la recherche d’un auxiliaire de vie, vous pourrez trouver un service d’aide à domicile sur Boulogne-Billancourt ou partout ailleurs en France, en ayant recours à des sites web spécialisés.

Les personnes handicapées

Outre les personnes âgées en perte d’autonomie, les personnes handicapées ont également besoin d’aide à domicile. La nature de l’aide dont elles ont besoin dépend fortement du type de handicap dont elles souffrent. Une personne non voyante, par exemple, n’aura pas besoin du même type de soutien qu’une personne souffrant de paraplégie.

Les auxiliaires de vie en charge d’une personne en situation de handicap réalisent généralement des actes qui sont essentiels à la vie courante tels que :

  • l’aide à la toilette et à l’habillement,
  • le ménage,
  • l’aide à la prise de médicaments,
  • l’aide au coucher et au lever,
  • l’aide à la préparation et à la prise de repas,
  • l’aide au déplacement,
  • les courses.

L’aide à domicile pour les personnes handicapées peut aussi impliquer quelques fois l’utilisation de matériel médical tel que le lève-personne, le lit médicalisé, le déambulateur, le guidon de transfert, le matériel d’ergothérapie, le verticalisateur… L’auxiliaire de vie doit donc être diplômé et très bien formé afin d’accompagner comme il se doit les personnes en situation de handicap.

Les services d’aide à domicile revêtent de nombreux avantages. En effet, grâce à l’aide à domicile, les personnes aidées peuvent continuer à vivre normalement et confortablement sans se soucier de leur handicap. Cette aide leur permet aussi de lutter contre l’isolement social. L’auxiliaire de vie leur offre une compagnie plaisante, attentive et régulière. Les personnes handicapées peuvent se promener, bavarder, écouter des lectures… Les aides à domicile peuvent également aider les familles des personnes handicapées à mieux vivre le handicap de leur proche.

Les personnes accidentées

Certains accidents, quelle que soit leur nature, peuvent provoquer un handicap temporaire chez une personne. C’est par exemple le cas lorsqu’une personne fait un accident dans lequel elle se casse les pieds ou les bras. Un auxiliaire de vie pourra l’aider au lever et au coucher, à l’entretien personnel, au toilettage et à l’habillage… En quelques mots, l’aide à domicile s’occupera d’elle et lui facilitera la vie jusqu’à ce qu’elle retrouve intégralement son autonomie.

Dans certains cas, le handicap peut être temporaire, mais la guérison dépendra principalement de la volonté de la personne accidentée. Or, une personne se trouvant dans cette situation peut perdre très rapidement l’envie et la volonté de se battre. Une aide à domicile l’accompagnera au quotidien, lui redonnera le moral et l’encouragera afin qu’il puisse retrouver son autonomie et son indépendance au plus vite.

Il convient également de préciser que certains accidents peuvent conduire à une invalidité permanente et irréversible. Dans ce cas-là, la personne accidentée aura constamment besoin d’une aide à domicile.

Les personnes atteintes d’une maladie chronique

L’aide à domicile peut également être nécessaire pour les personnes souffrant de maladies chroniques. En effet, certaines maladies chroniques peuvent être à la longue invalidantes. Les personnes qui en souffrent peuvent perdre leur autonomie et devenir dépendantes. Cette situation est parfois difficile à gérer pour leurs proches, car s’occuper d’une personne en perte d’autonomie peut se révéler particulièrement fatigant et stressant. La perte d’autonomie peut aussi altérer l’humeur des personnes malades et les plonger dans un état de profonde dépression. C’est là qu’intervient généralement l’auxiliaire de vie.

L’aide à domicile permet au malade de continuer à vivre normalement, sans être un fardeau pour ses proches. La personne assistée se sentira moins seule, moins en colère et pourra recommencer à voir les choses du bon côté. Son humeur s’améliorera et elle pourra sortir de son état dépressif (si elle était dépressive). L’aide à domicile permet aussi le maintien à domicile de la personne malade. Celle-ci n’aura donc pas besoin de séjourner dans un hôpital ou dans un établissement spécialisé pour le reste de sa vie.

Les anciens combattants

Vous êtes ancien combattant ? Si oui, alors vous pouvez également avoir droit à l’aide à domicile. En effet, certaines blessures de guerre peuvent laisser de graves séquelles sur les anciens combattants telles qu’une invalidité. Par exemple, un ancien combattant qui ne peut plus marcher suite à une blessure de guerre et qui se déplace en chaise roulante peut solliciter un service d’aide à domicile. Un ancien combattant qui perd progressivement son autonomie en raison de la vieillesse peut aussi avoir besoin d’aide à domicile.

Quelle que soit la situation, l’aide à domicile permet le maintien à domicile de l’ancien combattant et lui rendre la vie beaucoup plus facile. Bénéficier d’une aide à domicile constitue aussi un véritable soutien moral et mental pour ces personnes.

Si vous êtes dans l’une de ces situations, vous pourrez tout à fait bénéficier de l’aide de la sécurité sociale afin de financer ce service. En revanche, si votre motif de demande d’aide à domicile n’est pas valide auprès de la sécurité sociale, vous devrez prendre en charge votre aide à domicile tout seul.